Comment obtenir l’APL


 

L’aide personnalisée au logement. Qu’est-ce que c’est ? Comment en bénéficier ?

 

Aujourd’hui, nombreux sont les personnes qui bénéficient de l’aide personnalisée au logement, dont plus de 800 000 étudiants. L’aide personnalisée au logement est une aide financière qui réduit le montant du loyer mensuel ou de votre mensualité d’emprunt immobilier. Le montant de l’aide n’est pas fixe, il varie de 30 euros à 300 euros en fonction du type de logement, que vous soyez boursier ou non et de la ville où vous vivez. A noté que l’APL ne se cumule pas avec l’ALS (allocation de logement sociale) et l’ALF (allocation de logement familiale).

 

Qui peut faire une demande d’APL ?

Les locataires, colocataires, sous-locataires d’un logement conventionné, qu’il soit meublé ou non.

Les résidents en foyer d’hébergement.

Les individus accédant à la propriété et ayant bénéficié d’un prêt conventionné ou d’un prêt d’accession sociale pour la construction ou l’achat d’un logement.

 

Quelle est la démarche à suivre ?

Soit en ligne (dans 80% des cas) sur le site de la Caf ou alors directement en allant remplir le formulaire disponible à la Caf. Il est nécessaire de faire la simulation disponible en ligne avant de valider l’APL puisque vous ne serez plus à la charge de vos parents si vous recevez une aide au logement. Faire la demande d’aide aussitôt avoir emménagé dans votre logement et l’ouverture des droits se fera le mois suivant la demande.  Puis le paiement sera versé au mois résolu, donc le mois d’après.

 

A qui est versée l’APL ?

Elle est versée soit directement à l’étudiant ou au propriétaire du logement loué par l’étudiant. Elle se déduit du loyer du logement.

 

Quels sont les éléments que la CAF prendra en compte pour le montant de l’APL ?

  • Le nombre d’enfants et des autres personnes à charge.
  • Le lieu de résidence.
  • Le montant du loyer ou de la mensualité de remboursement de prêts (dans la limite d’un certain plafond).
  • Les ressources du foyer, etc.

 

Les nouvelles réglementations :

Depuis le 1er septembre 2016 : les impayés de loyer ne privent plus les locataires de bonne foi d’aides au logement.

Depuis le 1er octobre 2016 : Les enfants des familles assujetties à l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) n’auront plus droit à une aide au logement et il est pris en compte la valeur du patrimoine pour l’attribution de l’APL.

Depuis le 1er juillet 2016 les allocations de logements (APL, ALS et ALF) sont calculées en fonction de vos ressources et du montant de votre loyer.